Start | Contact RO | EN | FR
Arabic News Agency | Evénements et annonces | Actualités | Forum
Cauta
Migrants en Roumanie
Description du projet
Partenaires
Apprendre le roumain
Revue
Revue Migrant en Roumanie
Description du projet

Migrant en Roumanie interculturelle

L'Institut Interculturel de Timisoara, en partenariat avec La Ligue pour la Défense des Droits de l'Homme de Cluj, L'Association ADIS de Bucarest et Le Centre pour des Ressources Civiques de Constanta, gère sur la période août 2012 - juin 2015 le projet Migrant en Roumanie interculturelle, financé par le Fonds européen d'intégration des ressortissants de pays tiers, géré en Roumanie par l'Inspectorat General pour l'Immigration.

Contexte
Depuis 2009, l'Institut Interculturel de Timisoara a coordonné en partenariat avec d'autres organisations non-gouvernementales des projets pour l'intégration des migrants. Dans le cadre de ces projets, un mécanisme de consultation aux niveaux local et national entre les immigrants, les autorités publiques et la société civile a été développé afin de faciliter l'intégration des migrants en Roumanie.

Par ces projets nous avons identifié une série de besoins à la fois des migrants, mais aussi des institutions locales et nationales :
  • La nécessité d'établir des relations positives et de diminuer la distance sociale entre les institutions et les migrants;
  • La nécessité de créer un cadre organisé, adapté culturellement, qui puisse permettre aux migrants de s'exprimer, de discuter de leurs problèmes et de leurs besoins en ce qui concerne leur relation avec les institutions ;
  • La nécessité d'obtenir des informations diverses sur les opportunités d'intégration, en utilisant des réseaux de communication variés ;
  • La nécessité d'un dialogue réel entre les migrants et la population locale ou les autorités locales ;
  • La nécessité de créer des opportunités pour la promotion des spécificités culturelles des communautés de migrants afin d'assurer la reconnaissance de leur présence et de leur contribution dans la société.
Les objectifs et les activités principales envisagés pour répondre à ces besoins sont présentés ci-dessous.
L'objectif général de ce projet est de développer les mécanismes de consultation des citoyens non-européens initiés dans les projets antérieurs, d'améliorer la communication entre les autorités locales et les étrangers ayant un droit de résidence sur le territoire roumain et d'assurer en même temps une implication de la société civile et une ouverture à un public plus large.

Nous souhaitons assurer un dialogue ouvert entre les autorités, les immigrants et la société civile, pour contribuer au développement d'une atmosphère interculturelle destinée à faciliter l'intégration et la cohésion sociale.
Le projet se déroule dans les villes suivantes : Timisoara, Iasi, Constanta, Cluj-Napoca et Bucarest, qui comptent des groupes importants de citoyens non-européens ayant un droit de résidence en Roumanie.
Ce projet contribue à la promotion de la cohésion et de l'intégration, sur la base des principes d'une démocratie participative inclusive et il vise à obtenir des résultats concrets par les moyens suivants :

Le site Migrant en Roumanie www.migrant.ro fonctionne comme une plateforme de communication, d'information et de consultation. Sur ce site on peut trouver des actualités intéressantes pour les migrants, des informations concernant la situation des migrants en Roumanie, des informations importantes au niveau européen, ainsi que des événements organisés par et pour les migrants. Le site contient des informations sur toutes les activités du projet et un forum de discussions ouvert au public.

La revue
Migrant en Roumanie se propose à la fois d'informer le public général sur le phénomène de la migration, ainsi que d'offrir aux migrants des informations utile pour encourager leur efforts pour l'intégration. La revue est publiée trimestriellement en 8 000 exemplaires, étant disponible aussi en version numérique sur le site www.migrant.ro. Chaque publication est distribuée avec le supplément « Accent de Bessarabie ». Chaque année, une revue dans une langue étrangère ayant un intérêt pour les migrants est publiée. Avant cette revue en français nous avons publié une revue en arabe et une revue en anglais.

Un réseau de médiateurs interculturels est constitué avec 22 personnes actives dans les villes du projet (Timisoara, Cluj-Napoca, Iasi, Constanta et Bucarest). Le rôle des médiateurs est de créer du lien (d'actionner comme un liant) entre les membres de communautés des migrants, les autorités publiques et la société civile. Ils représentent « la voix » de leur communauté en assurant en même temps « la traduction » des informations et de la législation pour les membres de la communauté. Les médiateurs ont suivi un cours de formation au niveau national et vont participer chaque année à des formations conçues pour soutenir leur travail au niveau local et pour les aider à développer une collaboration efficace avec les institutions et la société civile.

Des séminaires locaux de consultation avec les migrants sont organisés trimestriellement dans les cinq villes. Les thématiques des séminaires sont établies en consultation avec le groupe local d'initiative, pour répondre aux besoins et aux intérêts des migrants. Dans le cadre de ces séminaires, une communication ouverte des problèmes et des besoins des migrants est assurée, ainsi qu'un support pour leurs démarches d'intégration. Les migrants sont informés concernant leurs droits et leurs responsabilités sur le territoire de la Roumanie. Les rapports de ces séminaires sont disponibles sur le site : www.migrant.ro. Les aspects discutés dans le cadre des séminaires seront utilisés comme ressource pour une série des propositions de politiques publiques qui seront présentées aux autorités responsables.

Chaque année une conférence nationale est organisée à Bucarest pour offrir un cadre de dialogue, d'échange d'expériences, de développement des idées et de propositions, d'identification de solutions et de stratégies pour l'intégration des migrants en Roumanie. Les médiateurs interculturels de toutes les villes participantes, ainsi que les représentants de la société civile et des institutions locales et nationales participent à cet évènement. Les travaux de la conférence se déroulent dans le cadre de trois groupes de travail thématiques : (1) Administratif - Judiciaire ; (2) Education - Culture - Jeunesse ; (3) Social (marché du travail, santé, protection sociale). Ces groupes nationaux font une analyse des problèmes et des solutions identifiées au niveau local et proposent ensuite des solutions ou des initiatives visant à améliorer la situation.

Pour assurer une présentation plus correcte de la réalité des migrants dans les médias et pour que les journalistes évitent de promouvoir des stéréotypes nous avons organisé un cours de formation en communication interculturelle et déconstruction des stéréotypes dans les médias. Les participants, 20 journalistes de différentes régions de la Roumanie ont la tâche, après avoir fini le cours, de publier au moins 4 articles sur les migrants, en respectant les principes appris au cours. Le groupe de journalistes est mis en contact avec le réseau de médiateurs interculturels.
Toute contribution pour soutenir les activités pour l'intégration des migrants est bienvenue. Plusieurs informations et détails sont disponibles sur le site.
retour | print | start | top
Dec 2018 Ianuarie 2019 Feb 2019
D
L
M
M
J
V
S
   
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
   
 
 
 
2009 © Migrant. Tous droits réservés.

Site realizat in cadrul proiectului Migrant în România interculturală,
cofinanţat de Uniunea Europeană prin
Fondul European pentru Integrarea Resortisanţilor din ţările Terţe.